Conseil 1

Ses premiers pas : 
Séparé de sa mère de ses frères et sœurs et congénères, votre chat ou chaton a quitté son univers pour rejoindre son nouveau foyer. Voici quelques conseils qui rendront des 1ers jours chez vous plus faciles.

Procéder avec calme et méthode son installation. Éviter de le lâcher dans le salon avec les enfants et le chien ! Bien que socialisé, il pourrait garder quelques rancunes. Installez-le au calme et dans une pièce pas trop grande, transition environ une semaine. Lui laissez la maison est une erreur, il ne saurait pas retrouver ses toilettes, le pipi arrivant trop vite, il ne cherchera pas, il fera là où il sera. A son arrivée posez la caisse de transport à terre, ouvrez la porte et laissez sortir de lui même, ne le stressez pas.  Autorisez-le à explorer son territoire quand vous êtes là. Evitez les confrontations brutales avec les autres congénères dans les premiers temps, ne le laissez jamais seul avec eux. En général le 1er jour il ne touche pas à sa gamelle, ne vous inquietez pas, il sortira surement la nuit quand tout est calme pour aller manger et boire. Les 24 à 48h sont très stressant pour lui, il se cache sous un meuble, sous un canapé, parfois même dans son bac à litière. Endroit là où il se sentira le mieux. 

Alimentation :
Pour le chaton : Croquettes marque ROYAL CANIN  : Baby cat 34 de 1 à 4 mois (sac rose clair). Paté ex: barquette de mousseline.
Puis Kitten british de 4 mois à 8 mois (sac rose fushia ). 
Ensuite Sensible 33 ( sac pourpre) .
En guise de gâterie noël, anniversaire, par exemple : pâté, thon.
Pour le chat adolescent ou adulte : Sensible 33 ( sac pourpre) .Les restes de la table sont déconseillés, il est recommandé d’assurer la continuité avec la nourriture de l’éleveur. Les aliments secs haut de gamme présentent aujourd’hui les meilleures garanties pour le développement du chaton.
Les premiers jours à la maison, donnez lui de la paté en mousse matin et soir type gourmet, ou autre , kitten mousse de royal canin pour l’apprivoiser, pendant 4 à 5 jours . Passez une fois par jour ensuite une semaine en laissant toujours les croquettes baby cat toujours à volonté. Ici il se régule tout seul, il mange à volonté et plusieurs fois par jour.  Il ne faut pas oublier qu'il est de forte ossature.

 De plus, on ne rationne pas un british. 

De quoi à t’il besoin ? :
Préférez une litière avec son toit  : maison à litière, enlevez la porte qui bascule dans les premiers temps. Vous pouvez utiliser la même litière que l’éleveur au début. Enlevez les zones souillées chaque jour. Le bac sera lavé et désinfecté à chaque changement de litière. Litière végétale ou agglomérante : jardinerie, hypermarché etc…
Une gamelle d’eau fraiche changée chaque jour, et une pour la nourriture, plutôt en grès ou métal, et nettoyées chaque jour.

Vous n’aimeriez pas dîner dans vos toilettes, le chat répugne à avoir ses aliments proches de sa litière. Veillez à les séparer minimum à 1.50 m.
Faire ses griffes est un acte essentiel pour un chat, il s’en sert pour se débarrasser des gangues et pour faire son territoire. Les arbres à chat sont très appréciés car ils leur permettent de faire ses griffes et de profiter des positions de hauteur.
Vermifuge  en comprimé ou en pipette : 1 fois par mois jusqu'à 6 mois, puis 2 fois par an.

 

Un peigne, une carde petite et moyenne, et un coupe griffe Une maison à litiere de taille moyenne Exemple de litière végétale Arbre à chat

Identifié, stérilisé : protégé !
Si la durée de vie moyenne d’un chat est de 12 ans environ, elle est réduite dramatiquement à 3 ou 4 ans quand le chat à accès à l’extérieur. Voitures, vols, bagarres, maladies, la liste est longue des dangers qui guettent les chats dans les rues et les jardins, qu’ils soient de race ou non.Un chat vivant à l’intérieur ne souffre pas et n’éprouve aucun besoin de sortir, quelques soit le chat. Les problèmes surviennent seulement chez les chats habitués à sortir et qui un jour se retrouvent, confinés. Votre chat a été identifié. La stérilisation est souhaitable pour une bonne cohabitation. Chaleurs intempestives, marquage urinaire, sont autant d’inconvénients que vous éviteriez en faisant pratiquer la stérilisation à 6 mois.

Les griffes :
Les griffes de votre chat poussent régulièrement et se transforment en pointes désagréables pour votre canapé, vos genoux, ou lors de câlin. Coupez lui le bout des griffes, tous les mois avec un coupe ongle.

Les oreilles et les yeux :
Vous pouvez nettoyer délicatement l’intérieur des oreilles avec une lingette démaquillante hypoallergénique.

Pour les yeux, utiliser une lotion douce, serum physiologique, eau bouillie,  également pour enlever les impuretés dans le coin de l’œil.

Le toilettage :
Symbole de beauté, le pelage de votre chat est aussi le reflet de sa bonne santé. Si votre chat en prend soin, vous devez aussi lui accorder de l’attention en le brossant. Instauré dès le plus jeune âge, le brossage devient vite un moment privilégié d’échanges et de partage entre vous. C’est également un bon moyen d'inspecter soigneusement votre chat et de détecter la présence éventuelle de parasites externes. Chez le chat à poil court comme le british shorthair et avec un sous poil, un brossage hebdomadaire est indispensable, surtout en période de mue. C’est aussi le cas pour le british longhair, il est aussi important de surveiller la formation de nœuds, un brossage sera fait plus souvent. Achetez une carde moyenne, un peigne à large dent pour le poil long aussi.
 
 

Vermifuge :
Panacur : tous les mois jusqu'à ses 6 mois. Ensuite à partir de l'age de 6 mois, le vermifuger tous les 6 mois. 2 fois par an sera fait tout le long de sa vie.
Advocate : Pipette à mettre sur le poil tout au long de la colonne, du dessus de la tête jusqu'à la queue. ( il existe Advantage mais moins complet que Advocate)

Votre éleveur :
Il vous accompagne dans la connaissance et la découverte de votre animal.

L’éleveur apprécie d’avoir des nouvelles des chatons qui sont nés chez lui et pas seulement que les mauvaises nouvelles. On connait le diction " quand tout va bien , bonne nouvelle, pas de nouvelle " . Être éleveur demande un grand savoir faire et beaucoup de passion. Même si la grande majorité des éleveurs exercent leur activité comme un hobby, ils doivent répondre à des exigences de formation.

Votre vétérinaire :
1e interlocuteur privilégié, il assure le suivi sanitaire de votre chat, vous conseille sur les vaccinations et le vermifuge indispensable. Il donne aussi des conseils sur l’alimentation selon l’âge, le sexe et l’activité de votre chat. 

Soins

Les chats vivent très bien en intérieur, arrêter de penser et de dire que votre chat a besoin de vivre dehors. Si vous l'aimez vraiment garder le chez vous. Les miens ne sortent pas et ils sont très heureux.

Un chat dehors est un chat mort.

Conseil 2

Les chutes:
Je suis encore petit mais je grimpe partout et les chutes peuvent être dangereuse, il faut donc bien fermer les fenêtres et vérifier que je ne peux pas grimper trop facilement en haut d'un meuble. On croit que parce que le chat retombe sur ses pattes, il peut supporter des chutes de grande hauteur sans risquer de se faire mal. En réalité, il faut savoir que les blessures peuvent être graves et qu'environ 1 chute sur 5 est mortelle.
Si vous habitez en étage, le plus grand danger est le balcon ou rebord de fenêtre. Par exemple, le chat aux aguets convoite un oiseau. Son instinct de chasse est si fort qu'il peut en oublier la prudence ou commettre une maladresse et glisser. De même s'il s'endort, il arrive qu'il tombe en remuant dans son sommeil.
S'il s'agit d'un chaton, celui ci plus insouciant, est moins conscient du danger. Mieux vaut lui interdire l'accès, car même sécurisé, il peut se faufiler là ou un chat adulte ne passerait pas.
Vous pouvez rendre votre environnement plus sûr, par la pose d'un filet de sécurité ou d'un grillage.

Les fils électriques :
Les fils et tout ce qui pend m'attire. Attention aux cables d'appareils electroménagers, TV, ordinateurs, rideaux... Il faut me manipuler en douceur, et si vous voyez que je m'agite quand vous me portez, attention à ne pas me lâcher de trop haut. Si je vous griffe malencontreusement, en effet je ne sais pas encore contrôler parfaitement mes griffes, mais ça viendra très vite.
Si je fais une bétise et que vous me prenez sur le fait, faites la grosse voix en disant "NON", je suis un chat mais je peux parfaitement comprendre ce qui est bien ou pas.
Si je fais une bétise et que vous ne la voyez qu'après , alors que je fais autre chose, il ne sert à rien de me gronder, sauf à me faire peur, car je ne comprendrais pas ce qu'on me reproche.

Les accidents domestiques :
Les médicaments, il est assez difficile de faire avaler un comprimé à un chat malade. Mais s'il s'agit d'une boite qu'il a trouvé pour jouer, il peut facilement les machouiller. Il peut s'empoisonner plus ou moins gravement. Ranger soigneusement ceux ci dans un endroit auquel il n'a pas accès.

Les produits ménagers :
La plupart des produits de ménage sont toxiques pour les animaux ( et pour les humains aussi ). Il peut les ingérer par la bouche mais aussi en faisant sa toilette. Par exemple s'il est couché sur le sol encore humide, et que vous avez lavé à la javel il se léchera à qui mieux mieux.  Le chat raffole de la javel.

Les jouets :
Les chats adorent jouer avec les brins de laine, ficelle, élastique, coton, éponge... Certes, ce n'est pas dangereux, mais en cas d'ingestion celà peut causer une occlusion intestinale.Certains chatons ont tendance à avaler un peu n'importe quoi.Soyez particulièrement vigilent aux liens des sacs poubelles avec lesquels ils peuvent s'étrangler en tentant de les avaler.

Les appareils ménagers :
Les chats recherchent volontiers des cachettes bien tranquilles. Si la machine à laver reste ouverte avec du linge dedans, le chat risque fort de s'installer à l'intérieur du tambour.
Les plaques de cuisson facilement accessibles, excéllent grimpeur qu'il est , les plaques représentent un danger important de brûlures au niveau des coussinets. Couvrez les plaques avec des protèges plaques isolant ou fermez la porte de la cuisine le temps qu'elles refroidissent, mais surtout éduquez votre chat dès le plus jeune age à ne pas monter sur les plans de travail.

Les plantes :
Il y a des chats qui ont tendance à machouiller les feuilles des plantes. Or, certaines sont très nocives. Si vous n'arrivez pas à l'éduquer pour lui faire perdre cette habitude, bannissez au moins les plantes suivantes : buis, cactus, caoutchouc, chèvrefeuille, clématite, cyclamen, ficus, géranium, impatience, lierre, muguet, narcisse, poinsettia (liste non exhaustive)

Les bougies :
Utilisez les avec précaution, en choisissant bien l'endroit car le poil du chat peut s'embraser très vite.